Je rêve

Créé par le 18 août 2017 | Dans : Pensée du jour

Je rêve d’être libre comme l’air,

Libre de partir,

Libre de vivre,

Libérée du temps et de l’espace.

 

Qui nous empêche d’être libres ?

Nous même !

woman-570883_1920

 

Brouillon de pensée

Créé par le 17 août 2017 | Dans : Pensée du jour

Qui n’aimerai pas pouvoir faire ce qu’il veut quand il veut ?

(Le sujet est incomplet: ceci est une esquisse de ma pensée du jour, il me faudrait des lignes et des lignes, des pages et des pages pour traiter le sujet dans sa globalité)

La question ne se pose même pas : n’a-t-on pas déjà rêvé de pouvoir partir à l’autre bout du monde du jour au lendemain? Ou beaucoup plus simplement et avec plus de facilité n’avons nous pas déjà rêvé de rester une semaine à la maison sans bouger, sans obligations ?

rural-2616840_1920

Nous l’avons peut être même déjà fait : « aujourd’hui je ne vais pas travailler et je reste à la maison ». Oui nous l’avons déjà fait, mais nous devons passer par des stratagèmes pour obtenir cela: « Je suis malade je ne viendrai pas aujourd’hui »

On se dit alors que travailler nous pose un problème: « je ne peux pas faire ce que je veux quand je veux ». On se dit: « j’aime mon travail mais parfois j’aimerais tout envoyer balader pour ne plus avoir cette limite ».

Des fois on y pense vraiment fort, « et si j’envoyais vraiment tout balader »

MAIS

« Si je ne travaille pu, comment vais-je gagner de l’argent ?  »

Ah l’argent, l’argent ! et oui c’est pour lui que nous avons absolument besoin de travailler quittes à garder un certain temps un travail que nous n’aimons pas, ou qui est trop épuisant moralement ou physiquement. C’est aussi pour lui que nous avons peur de faire des nouveaux choix de vie, de peur de le perdre, nous avons peur de prendre des risques car nous avons peur que Mr Argent nous laisse seul sans rien et à la rue.

L’argent: LE NERF DE LA GUERRE.

Dans notre tête on se dit, si je ne travaille plus je n’ai plus d’argent, si je n’ai plus d’argent je ne peux plus me loger et me nourrir, alors là le rêve prends fin. « Non » je ne quitterai pas tout du jour au lendemain. « Oui j’irai travailler aujourd’hui. Je poserai des vacances quand je pourrais.. enfin peut-être… si je peux un jour…  »

Je travail, j’ai de l’argent mais je n’ai pas de temps

Je ne travail pas, j’ai du temps mais pas d’argent

Nous allons encore prendre le temps de réfléchir à nos projets dans ces conditions, mais en attendant : AU BOULOT !

 

Face à mes pensées Certains diront:

- ceux qui ne veulent pas travailler sont des flemmards

- ceux qui tiennent ce genre de discours sur le travail n’ont pas trouvé leur voie

Alors je laisse ses propositions en suspends, oui peut être que c’est vrai, c’est votre manière de penser, ça a peut-être parfois été ce que j’ai pensé, ce sera parfois ce que je penserai.

Mais ce n’est pas ma pensée actuelle à la minute où j’écris et dans l’état d’esprit dans lequel j’écris.

 

N’ayons pas honte de ce que nous pensons, n‘ayons pas honte de penser.

 

 

©brindeliberte.unblog.fr

 

Bouconnecolo1214 |
Ma petite bibliothèque |
ET SI JE CHANGEAIS DE CORPS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mon chemin vers le jeune
| Marikadorian
| Dans la tête de Mésalie